Le handicap visuel

Le handicap visuel
 

Remonter Braille

 

 

Accueil
Braille

Film la malvoyance format MP4. Film la malvoyance

Film la malvoyance format WMV. Film la malvoyance

Diaporama la malvoyance format PDF. Diaporama la malvoyance.pdf

Pour plus d'information, vous pouvez télécharger les documents suivants. Quand la malvoyance s'installe.pdf

Comment se comporter en presence d'un non-voyant format doc.

La Fédération des Aveugles de France lance l'application Eye-View !

Développée par la Fédération des Aveugles de France, certifiée par un Institut de Recherche, l'application Eye-View a pour vocation de sensibiliser le grand public au handicap visuel en simulant les conséquences des principales maladies de l'oeil (DMLA, Glaucome, cataracte, etc..) grâce à la réalité augmentée et/ou en réalité virtuelle. 

L'objectif de Eye-view est d'aider le grand public à comprendre et imaginer les difficultés des déficients visuels au quotidien. Elle permet aux utilisateurs d'observer son environnement sous différentes formes par le biais de la caméra de son appareil.

L'application est accessible aux lecteurs d'écrans et téléchargeable sur les plateformes Android et iOS.

Télécharger :

bullet Eye-View en version mobile sur iOS.
bullet Eye-View en version tablette sur iOS.
bullet EyeView en version mobile sur Android.
bullet EyeView en version tablette sur Android.

Les différents types de malvoyance.

chien-guide-paris-vision-centrale-1.jpg  chien-guide-paris-vision-centrale-2.jpg  chien-guide-paris-vision-floue-1.jpg  chien-guide-paris-vision-floue-2.jpg  chien-guide-paris-vision-parcellaire.jpg  chien-guide-paris-vision-peripherique.jpg

Vision centrale ou tubulaire.

Vision tubulaire  Vision tubulaire

La vision centrale est due à une perte de vision périphérique.

Elle est souvent accompagnée d’une diminution de la vision nocturne et d’une photophobie.

La globalité de l'environnement n'est plus perçue et les éléments en mouvements sont mal appréhendés.

Dans les déplacements, les problèmes le plus souvent rencontrés sont : la gestion des passants,  la localisation d'une signalétique, la détermination d'un axe de déplacement en zone encombrée, l'orientation, la gestion des obstacles au sol ou sur les côtés, les trajets de nuit.

Ces pathologies sont évolutives et avec le temps la vision centrale se rétrécit et peut devenir floue.

Exemples de pathologies concernées : rétinopathie pigmentaire, glaucome.

Vision périphérique.

La vision périphérique signifie une perte de la vision centrale.

Vision périphérique

Cette atteinte visuelle entraîne, entre autres, des difficultés de perception de la précision et des couleurs. Les activités de précision sont difficiles (lecture, couture…) mais l’appréciation globale est possible. Les objets bien contrastés et volumineux sont perçus.

Dans les déplacements, les problèmes le plus souvent rencontrés sont : l’appréciation des reliefs, des distances, des changements de couleurs au sol, des escaliers notamment en descente, les situations lumineuses atténuants les contrastes (temps gris, nuit, pénombre).

Exemples de pathologies concernées : dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), maladie de Stargardt, neuropathie optique de Leber.

Vision floue.

Vision floue  Vision floue

La vision floue peut être isolée ou accompagnée d’autres difficultés (vision périphérique, parcellaire ou centrale) et souvent d'une sensibilité à la lumière.

Les éléments précis et non contrastés ne sont pas perçus.

Dans les déplacements, les problèmes le plus souvent rencontrés sont : l’appréciation des reliefs, des distances, des changements de couleurs au sol, des escaliers notamment en descente, les situations lumineuses atténuants les contrastes (temps gris, nuit, pénombre).

Exemples de pathologies concernées : cataracte, myopie forte.

Vision parcellaire.

Vision parcellaire  Ce type de vision est caractérisé par l'apparition d'une ou plusieurs taches de formes différentes dans la vision.

La canne.

Première aide venant à l’esprit quand on mentionne les déplacements d’une personne déficiente visuelle, la canne blanche est l’outil indispensable pour se déplacer de manière autonome et plus sûre.

Dans l’esprit du public, elle est souvent associée à la cécité complète. Pourtant, elle est également une aide précieuse pour un grand nombre de personnes malvoyantes

En effet depuis son invention en 1987, la canne jaune est utilisée par de nombreuses personnes déficientes visuelles non aveugles.

La canne possède plusieurs fonctions.

De signalement : son but est d'avertir les autres (passants, automobilistes...) que la personne a un problème visuel et qu'il faut donc être plus vigilant et attentif.

Elle rassure la personne en situation particulière (marche, trottoir...).

La canne blanche ou jaune permet d'explorer l'espace situé immédiatement devant la personne, de déceler les obstacles bas et par son toucher, de donner des informations sur la nature du sol, pouvant servir de repères par exemple.

Il existe plusieurs types de canne, possédant chacune une fonction spécifique :

La canne d’identification.

La canne d’appui.

La longue canne de locomotion.

Une personne se déplaçant en rue à l'aide d'une longue canne de locomotion. Déplacement en canne.

Accueil
Braille

 

Remonter Agenda Formations adaptées Infos Le handicap visuel Liens Photos Que faisons-nous Qui sommes-nous Social

Réalisation web par Geneviève LUBIN.
Copyright © 2007 Amicale des Déficients Visuels du Roussillon. Tous droits réservés.
Pour toute question ou remarque concernant ce site web, envoyez un courrier électronique à advr66@sfr.fr
Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site, sans autorisation expresse est interdite.